Accueil
formations
certiphyto
certibiocide
jardinage au naturel
3d
multimédia
supports pédagogiques
bornes interactives
site internet
assiatnce technique
assistance juridique
asssitance commerciale
étude de marché
etude de restructuration
plan de developpement
plan de redressement
végétaux intérieur
mission action ponctuelle
mission conception de projet
planning formations

Modalités

d'obtention du

CERTIBIOCIDE

1 jour ou 3 jours de formation sont nécessaires

  

 

 

Dans les deux cas une attestation de formation à enregistrer sur SIMMBAD est dé livrée sans examen à la  fin de la session de formation.


Les personnes titulaires des d’un certificat ou d’une attestation de formation individuelle « certiphyto » valide pour les activités « utilisation à titre professionnel des produits phytopharmaceutiques » et/ou «mise en vente, vente des produits phytopharmaceutiques » ou dans la catégorie "applicateur" en collectivités territoriales ou dans la catégorie "applicateur opérationnel" en collectivités territoriales, peuvent obtenir leur certificat «  biocide » après une formation réduite  à une journée.

PLANNING DES FORMATIONS CERTIPHYTO & CERTIBIOCIDES

PROGRAMME DE LA FORMATION CERTIBIOCIDE

Chapitre “ réglementation “ 

Introduction au certificat individuel pour l’activité “ utilisateur professionnel et distribution de certains types de produits biocides destinés exclusivement aux professionnels “.

Définition des produits biocides.

Cadre réglementaire français et européen.

Produits autorisés et produits illégaux. Autorisation de mise sur le marché. Utilisation des produits.

Réglementation du transport et du stockage. 

Chapitre “ produits rodenticides “ 

Thème “ prévention des risques pour la santé “ :

Risques liés à l’utilisation des produits rodenticides.

Présentation des principales substances actives.

Dangerosité des produits :

― dangers du produit ;

― voies de pénétration ;

― intoxication aiguë et intoxication chronique ;

― devenir des produits dans l’organisme : stockage ou élimination.

Situations d’exposition aux dangers :

― situations d’exposition : avant, pendant et après l’application ;

― contact direct et indirect ;

facteurs favorisant et aggravant la pénétration ;

― catégories de populations sensibles.

Mesures à prendre pour réduire les risques pour les êtres humains.

Estimation des risques pour la santé des applicateurs et des usagers.

Principales mesures de prévention.

Principales mesures de protection : port des EPI...

Principes d’utilisation dans les espaces impliquant des usagers.

Principales consignes et réglementation.

Conduite à tenir en cas d’intoxication aiguë ou d’accident.

Principaux symptômes d’empoisonnement.

Conduite à tenir en cas d’accident.

Mesures d’alerte des premiers secours : numéros d’urgence, déclaration des accidents.

Thème “ prévention des risques pour l’environnement “ :

Risques pour l’environnement et principales voies de contamination.

Dangerosité pour l’environnement :

― impacts sur l’environnement, sur les organismes non-cibles et la biodiversité ;

― connaissance des dangers des produits.

Situations d’exposition aux dangers :

― types de pollution : diffuse ou ponctuelle ;

― devenir des produits biocides dans l’environnement après le traitement ;

― situations de contamination avant, pendant et après le traitement ;

― facteurs favorisant et aggravant les contaminations ;

― risques au niveau de la zone à traiter lors d’une intervention.

Prévention des risques :

― zonage (zones protégées...) ;

― stratégies retenues selon les espaces, leur nature, leur usage ;

― pratiques et aménagements visant à limiter la dispersion des produits biocides dans l’environnement lors de leurs utilisation ;

― traçabilité tout au long du processus.

Thème “ stratégies visant à limiter le recours aux produits rodenticides “ :

Techniques alternatives à l’utilisation des produits biocides.

Méthodes et produits alternatifs.

Techniques de lutte intégrée (lutte biologique directe et indirecte, méthodes physiques, etc.).

Evaluation comparative de l’utilisation des produits.

Evaluation de la nécessité d’intervenir : identification des organismes cibles et évaluation des risques.

Raisonnement des interventions.

Choix des produits par rapport à leur efficacité, à la toxicité, à leurs facteurs intrinsèques (dose de matière active, mobilité, dégradation plus ou moins rapide, solubilité, etc.).

Adaptation des doses et des modes d’application en fonction de l’état et de la distribution spatiale des organismes cibles.

Evaluation comparative de l’utilisation des produits biocides et techniques alternatives. 

Chapitre “ produits désinfectants “ 

Thème “ prévention des risques pour la santé “ :

Risques liés à l’utilisation des produits désinfectants.

Présentation des principales substances actives.

Dangerosité des produits :

― dangers du produit ;

― voies de pénétration ;

― intoxication aiguë et intoxication chronique ;

devenir des produits dans l’organisme : stockage ou élimination.

Situations d’exposition aux dangers :

― situations d’exposition : avant, pendant et après l’application ;

― contact direct et indirect ;

― facteurs favorisant et aggravant la pénétration ;

― catégories de populations sensibles.

Mesures à prendre pour réduire les risques pour les êtres humains.

Estimation des risques pour la santé des applicateurs et des usagers.

Principales mesures de prévention.

Principales mesures de protection : port des EPI...

Principes d’utilisation dans les espaces impliquant des usagers.

Principales consignes et réglementation.

Conduite à tenir en cas d’intoxication aiguë ou d’accident.

Principaux symptômes d’empoisonnement.

Conduite à tenir en cas d’accident.

Mesures d’alerte des premiers secours : numéros d’urgence, déclaration des accidents.

Thème “ prévention des risques pour l’environnement “ :

Risques pour l’environnement et les principales voies de contamination.

Dangerosité pour l’environnement :

― impacts sur l’environnement, sur les organismes non-cibles et la biodiversité ;

― connaissance des dangers des produits.

Situations d’exposition aux dangers :

― types de pollution : diffuse ou ponctuelle ;

― devenir des produits biocides dans l’environnement après le traitement ;

― situations de contamination avant, pendant et après le traitement ;

― facteurs favorisant et aggravant les contaminations ;

risques au niveau de la zone à traiter lors d’une intervention.

Prévention des risques :

― stratégies retenues selon les espaces, leur nature, leur usage ;

 

― pratiques et aménagements visant à limiter la dispersion des produits biocides dans l’environnement lors de leurs utilisation ;

― traçabilité tout au long du processus.

Thème “ stratégies visant à limiter le recours aux produits désinfectants “ :

Techniques alternatives à l’utilisation des produits biocides.

Méthodes et produits alternatifs.

Techniques alternatives (méthodes physiques, etc.).

Evaluation comparative de l’utilisation des produits.

Evaluation de la nécessité d’intervenir : identification des organismes cibles et évaluation des risques.

Raisonnement des interventions.

Choix des produits par rapport à leur efficacité, à la toxicité, à leurs facteurs intrinsèques (dose de matière active, mobilité, dégradation plus ou moins rapide, solubilité, etc.).

Adaptation des doses des modes d’application en fonction de l’état et de la distribution spatiale des organismes cibles.

Evaluation comparative de l’utilisation des produits biocides et techniques alternatives. 

Chapitre “ produits insecticides “ 

Thème “ prévention des risques pour la santé “ :

Risques liés à l’utilisation des produits insecticides.

Présentation des principales substances actives.

Dangerosité des produits :

― dangers du produit ;

― voies de pénétration ;

― intoxication aiguë et intoxication chronique ;

― devenir des produits dans l’organisme : stockage ou élimination.

Situations d’exposition aux dangers :

― situations d’exposition : avant, pendant et après l’application ;

― contact direct et indirect ;

― facteurs favorisant et aggravant la pénétration ;

― catégories de populations sensibles.

Mesures à prendre pour réduire les risques pour les êtres humains.

Estimation des risques pour la santé des applicateurs et des usagers.

Principales mesures de prévention.

Principales mesures de protection : port des EPI...

Principes d’utilisation dans les espaces impliquant des usagers.

Principales consignes et réglementation.

Conduite à tenir en cas d’intoxication aiguë ou d’accident.

Principaux symptômes d’empoisonnement.

Conduite à tenir en cas d’accident.

Mesures d’alerte des premiers secours : numéros d’urgence, déclaration des accidents.

Thème “ prévention des risques pour l’environnement “ :

Risques pour l’environnement et principales voies de contamination.

Dangerosité pour l’environnement :

― impacts sur l’environnement, sur les organismes non-cibles et la biodiversité ;

― connaissance des dangers des produits.

Situations d’exposition aux dangers :

― types de pollution : diffuse ou ponctuelle ;

― devenir des produits biocides dans l’environnement après le traitement ;

― situations de contamination avant, pendant et après le traitement ;

― facteurs favorisant et aggravant les contaminations ;

― risques au niveau de la zone à traiter lors d’une intervention.

Prévention des risques :

zonage (zones protégées...) ;

― stratégies retenues selon les espaces, leur nature, leur usage ;

― pratiques et aménagements visant à limiter la dispersion des produits biocides dans l’environnement lors de leur utilisation ;

― traçabilité tout au long du processus.

Thème “ stratégies visant à limiter le recours aux produits insecticides “ :

Techniques alternatives à l’utilisation des produits biocides.

Méthodes et produits alternatifs.

Techniques de lutte intégrée (lutte biologique directe et indirecte, méthodes physiques, etc.).

Evaluation comparative de l’utilisation des produits.

Evaluation de la nécessité d’intervenir : identification des organismes cibles et évaluation des risques.

Raisonnement des interventions.

Choix des produits par rapport à leur efficacité, à la toxicité, à leurs facteurs intrinsèques (dose de matière active, mobilité, dégradation plus ou moins rapide, solubilité, etc.).

Adaptation des doses des modes d’application en fonction de l’état et de la distribution spatiale des organismes cibles.

Evaluation comparative de l’utilisation des produits biocides et techniques alternatives. 

Chapitre “ gestions des déchets “ 

Gestion des déchets dans l’entreprise et sur site d’intervention.

Gestion des effluents.

Gestion des déchets organiques. 

Autoévaluation